samedi 20 janvier 2018

Grenier

Vous savez quoi ? Marie et moi vous souhaitons une très agréable année 2018 avec plein de petits et grands projets !


Bin mon cochon ça fait un moment qu'on attend la suite !?
Alors, le grenier avance doucement mais il avance. Commencé il y a un an il me semble en entrevoir la fin ... Bon, il y a eu des vacances, le jardin, des attentes de matériaux, des visites, des flemmes monumentales, etc.
Mais enfin, il avance.

Un petit tour ?

On commence par la chambre. La cloison (avec le couloir et le grenier) sont habillées en volige de peuplier. A l'intérieur des cloisons il y a 6 cm de laine de bois. Les gaines électriques et les boîtiers sont (évidemment) posés.
Sur les rampants même punition : de la volige de peuplier. Ce fut un peu plus galère que les cloisons car les fermes et pannes anciennes, non changées en 2017 quand le toit a été refait, ne sont pas vraiment droites, voire complètement fantaisistes. Le charme de la rénovation.
La volige est fixée comme du plancher avec des vis à plancher (3.5 x 45 ou 50). 
Sur les murs (entre les rampants et le plancher) qui font 1,50 m de haut j'ai posé de l'OSB3 en 12 mm d'épaisseur. Cet OSB sera peint dans des couleurs vives pour changer un peu des teintes "bois".
Mais j'ai intercalé par ci par là (l'anarchie je vous dis) des planches verticales pour casser les plaques d'OSB et pouvoir ensuite faire des zones de couleurs variées (pas clair ? débrouillez vous ...).
On voit un exemple derrière l'établi pliant qui soutient la scie radiale.




 
 
Dans la chambre sur le pignon ouest, j'ai posé verticalement des planches de mélèze. C'est ce qui nous plaît le plus dans cette chambre. Du coup j'en ai commandé quelques m2  pour un autre projet dans la maison ... Chut ...
L'histoire des planches verticales pour "couper" l'OSB (évoqué ci dessus) de voit un peu mieux sur cette photo (derrière le plateau posé sur tréteaux = cliquez sur la photo pour l'agrandir).


Dans cette chambre il reste l'habillage du fenestrou à réaliser et le sol. Et aussi reboucher les écarts nécessaires dus aux bois tordus.

 Le couloir est en rade mais je commence la semaine prochaine les murs (OSB) et le rampant (lambris large blanc).
Pour les cloisons (salle de bain et grenier) il faut attendre que le plombier daigne venir  (Ce n'est pas faute de l'avoir relancé) ... En effet il y a une partie de la tuyauterie qui passe dans la cloison.



 Autre vue du couloir depuis la porte de la chambre? A gauche, l'entrée du (petit) grenier.

 
Le grenier qui attend lui aussi le plombier ...


La salle de bain. Murs en OSB et bardage bois.





Ça commence à ressembler à quelque chose non ?

La suite dès que ce %$$£*&#!! de plombier sera venu ...

Ménagez vous.


1 commentaire:

  1. Aaahhh du neuf ! En effet, ça avance ! Quant au nouveau projet...quel mystère ! On a hâte de voir tout ça en VRAI très bientôt

    RépondreSupprimer