jeudi 29 mars 2018

Deux mois ...

Deux mois sans nouvelles. Rien en va plus sur ce blog. Comme je l'ai déjà expliqué (il me semble) maintenant que je suis à la retraite (je ne vais pas vous faire le coup du retraité super occupé !) je ne pense tout simplement plus à mettre à jour ce blog aussi régulièrement que par le passé. La raison ? Je ne sais pas ... Mais disons que quand je travaillais encore il y avait le repère du dimanche soir qui n'existe plus aujourd'hui. Simpliste ? Peut être mais il faudra vous en contenter !

Alors quoi de neuf à la maison d'après ?

Bin ... le grenier ! ça fait maintenant plus d'un an que j'ai commencé ce chantier et il me semble en voir la fin.
Petit tour en images toutes fraîches du jour.

L'entrée du grenier. La porte a été enlevée. Ne reste que l'encadrement qu'on devine en bleu (!) et qui va être poncé et repeint.
A gauche et à droite de l'entrée il y a des murs (pierres et chanvribloc. Voir épisodes précédents) qui sont maintenant enduits. J'ai fait un corps d'enduit sable+chaux aérienne+chanvre et par dessus j'ai utilisé un enduit monocouche de la marque Argilus couleur rouge de Vendée. C'est la même technique sur les murs de côté des fenestrous que vous verrez plus loin.


Le revêtement de sol est posé (stratifié de la marque Haro). Les cloisons sont bien entendu terminées (volige de peuplier). Si vous vous demandez si c'est bien une marche qu'on aperçoit, la réponse est oui et allez voir les explications dans les épisodes plus anciens.

Avançons un chouïa. A droite on devine la porte de la salle de bains. Sur la cloison, à droite, un détecteur de présence qui commande des spots (pour voir la marche justement et aussi les éléments de charpente qui pourraient faire mal au crâne !).
Au fond la porte de la chambre. Le couloir est large. Je dois rapidement y aménager des rangements pour les cartons de bouquins qui nous encombrent encore une autre pièce.


Demi tour dans le couloir. Au fond l'entrée et les murs en enduit. La marche. Le fenestrou à droite ...



Gros plan sur un fenestrou. L'habillage de celui ci (mais idem dans la chambre) a été fait avec des chutes de chantiers précédents.
La cloison qui est en OSB a été peinte couleur maïs (peinture à l'eau + pigments naturels).



Un petit tour dans la salle de bains. Dans le dernier article (oui il y a deux mois, c'est bon là ...) je vous ai quitté dans l'attente du plombier. Et bien deux jours plus tard il était là ... La salle de bains est fonctionnelle depuis début février mais il reste encore quelques finitions.

Une partie de l'OSB a été peinte. Le reste de l'OSB restera "nature". Il y a même des toilettes à eau (en fait il y a des toilettes sèches aussi ! c'est au choix ...).


A côté de la porte il y a un lavabo et la douche dans l'angle.



Autre vue ... Il y a une prise électrique, un inter pour l'éclairage et autre pour la ventilation. Le miroir est éclairé par deux spots. (NB : la photo a été faite avant le ménage rendu nécessaire par mes ponçages !).


Dans la chambre les gros travaux sont terminés. Il n'y a plus que les peintures, le sol et enfin les finitions. Pour l'instant c'est toujours la partie atelier.
Dans l'ordre je vais terminer l'aménagement du couloir (j'ai encore besoin du matériel pour ça), puis vider la chambre, y faire les peintures et enfin poser le revêtement. La chambre devrait être habitable fin avril.


Vue du couloir depuis la chambre.


Une autre avec la porte du grenier à gauche



Sinon à l'extérieur il y a eu le creusement d'une piscine mare et d'une tranchée. La mare a plusieurs utilités : stocker l'eau qui tombe sur le toit du hangar et ainsi pouvoir s'en servir pour arroser la serre notamment, créer une zone de biodiversité à côte du nouveau jardin et accessoirement (?) un micro climat.
Comme depuis le creusement il ne fait que pleuvoir je n'ai pas pu mettre en place la bâche spéciale (EPDM), ni aménager les abords. Mais nous avons de l'eau ! La suite sera faite dès qu'il fera quelques jours de beau temps car il faut pouvoir vider et assécher la mare ...
La tranchée (qu'on devine à gauche sur la photo) est maintenant rebouchée. J'y ai posé un lit de gravier puis un tuyau qui amène l'eau des gouttières du hangar (au fond). Il y a 45 mètres entre la mare et le hangar.



A l'endroit où la mare a été creusée il y avait une bonne couche de terre végétale (que nous utilisons) et au fond assez peu d'argile (qui a été évacuée à la brouette vers l'entrée du pré pour combler un trou). C'est une chance car dans le terrain l'argile est souvent beaucoup plus proche de la surface.



Voilà ... Quelques jours de vacances la semaine prochaine ne seront pas superflus. Marie et moi en avons bien besoin !

Ménagez vous !


3 commentaires:

  1. Et ben dis donc, ça a bien avancé tout ça, et c'est du luxe!! Et tenez bon pour la pluie, on va tenter de vous envoyer du soleil du Brésil pour sécher cette mare... Bisous

    RépondreSupprimer
  2. Fin avril dites vous ? Ça nous va ! À partir de quand acceptez vous les réservations à La Maison D'Apres ???

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour les commentaires, le soleil ... Pour les réservations, la commission se réunit le premier mai (elle ne travaille que ce jour là). Commission obligatoire car la liste va être longue ! Mais les pots-de-vin sont toujours possibles.

    RépondreSupprimer