samedi 14 avril 2018

Etagères


Cette semaine visite d'Amiénois.

Pascal très décidé avait apporté sa tenue de bricolage. Il ne faut pas décourager les bonnes intentions surtout quand elles sont exprimées avec conviction par quelqu'un qui aime bricoler.
Donc, dès lundi nous avons continué l'aménagement du couloir du grenier. J'avais déjà fait une étagère avant les quelques jours de vacances de la semaine dernière. Il en restait 2 à réaliser dont une assez grande.

La plus grande est celle qu'on voit sur cette première photo prise de l'entrée du couloir. Elle est  (comme les autres) en plancher de peuplier. Comme les planches (bouvetées)  font 15 cm de largeur et que nous voulions à cet endroit une étagère assez profonde, il a d'abord fallu en coller un certain nombre pour avoir des planches de 30 cm ... En attendant que ça sèche petit tour sous le hangar où nous avons commencé à ranger (et il y avait du boulot !).

Voilà donc cette étagère finie. 2,30 m de long, 1,20 m de haut et donc 30 cm de profondeur : de quoi stocker !
Les planches sont décalées d'une colonne à l'autre pour pouvoir les visser à partir des montants (il n'y a pas de tasseaux pour soutenir les plateaux).
Les trous créés par les vis ont été rebouchés avec une pâte à bois maison (mélange colle à bois et de sciure) puis poncés après séchage.


Sur cette deuxième photo on aperçoit, à l'entrée du couloir (au fond), l'étagère que j'avais déjà faite (profondeur 15 cm). A droite une extrémité de celle dont nous venons de parler et à gauche la troisième étagère de ce couloir (2 m de hauteur, 75 cm de large, 15 cm de profondeur).
Ce fut une bonne occasion d'utiliser des planches et des chutes issues de précédentes fabrications et précieusement gardées dans la grange.


Cette troisième étagère est adossée à la cloison qui sépare la salle de bains du couloir. Avec les étagères peu profondes nous allons alléger les bibliothèques du séjour et déballer quelques cartons ...
Vue sur cette réalisation à partir de la chambre.



Une fois ce travail terminé nous avons vidé et nettoyé la chambre (il doit y rester deux outils, un sac de chutes pour le feu et un escabeau). Je vais donc pouvoir commencer les finitions et les peintures. Ensuite je poserai le revêtement de sol (le même que dans le couloir). Et alors il sera temps de meubler !

Mais ça ne s'arrête pas là. Nous avons également continué à sévir dans le hangar (sciage et tronçonnage des dernières pièces de bois des travaux) mais aussi autour de la nouvelle mare : Nous avons essentiellement déplacé de la terre afin que je puisse plus facilement mettre en place la bâche qui tapissera le fond de la mare. Peut être cette semaine si le beau temps annoncé (enfin !) est au rendez vous (?). Je ferai un reportage sur cette mare très bientôt !

Marie s'active au jardin dès qu'elle le peut et Élisabeth a participé aux travaux de désherbage. 

Une équipe de choc a de nouveau sévit à la maison d'après mais rassurez vous il n'y a pas eu que du travail.

Ménagez vous !

1 commentaire:

  1. Que de progrès que de progrès, et vive le retour des étagères !

    RépondreSupprimer